Le projet de loi sur la laïcité, produit d’un État mature, dit l’avocate Julie Latour

Radio-Canada

En entrevue à 24/60, l’avocate Julie Latour estime que la laïcité est « le socle d’un État pluraliste » et que le projet de loi 21 du gouvernement de François Legault vient établir clairement ce principe.

Contrairement à Gérard Bouchard, qui qualifie le projet de loi de « radical », Mme Latour le qualifie de « sobre, modéré et efficace ». Il s’agit de l’aboutissement d’un long processus, selon cette ex-bâtonnière du Barreau de Montréal.

L’avocate, membre du collectif Juristes pour la laïcité et la neutralité religieuse de l’État, soutient que c’est « le rôle de l’État d’équilibrer les droits fondamentaux. C’est ce qui est fait par ce projet de loi ».

Mme Latour explique qu’avec « l’avènement de sociétés pluralistes, la laïcité est le socle qui permet à toutes les convictions religieuses de s’exprimer ».

« Nettoyage ethnique » : Trudeau dénonce les propos du maire de Hampstead

Agences de placement de main-d’œuvre : un cautionnement de 15 000 $ sera exigé

Toronto tend la main à Ford pour développer son réseau de transport en commun

« Ce n’est pas nous qui pouvons mettre en place une université », affirme Mélanie Joly

La présence persistante de la prière dans la politique canadienne

Des intervenants favorables à la réforme du taxi se font entendre à Québec

Justin Trudeau défend les modifications pour les demandes d’asile

Go to Source