Plus de 2200 résidences inondées au Québec | Crue printanière 2019

Radio-Canada

La crue printanière a déjà atteint plus de 2200 résidences au Québec, et des centaines de personnes ont été évacuées. Le nord de l’Ontario et le Nouveau-Brunswick ne sont pas épargnés par la montée des eaux. Lors d’une tournée des zones inondées, le premier ministre québécois a déclaré que les victimes d’inondations récurrentes pourraient être obligées à déménager.

Selon le dernier bilan publié dimanche matin par Urgence Québec, 1280 maisons ont été inondées dans l’ensemble de la province, et 1521 personnes ont été évacuées. On comptabilise aussi 589 maisons isolées.

Dans certaines régions, le pire reste à venir. Après la pluie, la hausse des températures au cours des prochains jours va accélérer la fonte des neiges. « Nous ne sommes certainement pas sortis du bois », dit le ministre de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick, Carl Urquhart.

Les militaires ont été appelés en renfort. Environ 600 membres des Forces armées canadiennes sont présents dans les zones les plus vulnérables de la province.

« On peut remplir des poches de sable, vérifier si des itinéraires sont praticables, venir en soutien à la population dans des endroits un peu plus isolés », indique le lieutenant-colonel Victor Bertrand.

Offrir du réconfort

La Croix-Rouge canadienne vient par ailleurs de lancer un fonds d’aide pour les sinistrés, par son site Internet.

Un glissement de terrain fait au moins 19 morts en Colombie

Comment les Montréalais menacés par les inondations s’organisent-ils?

Inondations : 600 militaires déployés au Québec

Les changements climatiques influencent le climat du Québec et l’intensité des inondations

Comment se préparer aux inondations?

Inondations : des municipalités sur le qui-vive, l’armée en renfort

La crue pourrait perdurer « quelques semaines », prédit Hydro-Québec

Go to Source