Fusillade au Texas : sept morts et les motifs toujours inconnus

Radio-Canada | Nouvelles

Le tireur a ouvert le feu au hasard sur la route reliant deux villes du Texas.
Photo : Reuters / Callaghan O’Hare

Partagez via Facebook(Fenêtre modale)
Facebook

Partagez via Twitter(Fenêtre modale)
Twitter

Partagez via LinkedIn(Fenêtre modale)
LinkedIn

Partagez via Courriel(Fenêtre modale)
Courriel

Activer l’option d’impression du navigateur
Imprimer

Commentaires

Radio-Canada
Publié à 19 h 30

Le bilan de la tuerie de samedi dans deux villes voisines du Texas est passé à sept morts et les autorités n’ont toujours pas identifié le tireur ni les motifs l’ayant mené à ouvrir le feu « au hasard » sur des passants.

Une septième personne a succombé à ses blessures, alourdissant le bilan de cette nouvelle tuerie de masse, la 25e du mois d’août, selon le site web Mass Shooting Tracker.
En point de presse dimanche, le chef du Service de police de la ville d’Odessa, Michael Gerke, indiqué que les autorités n’avaient pas encore de réponse définitive quant aux motifs de l’homme ayant ouvert le feu sur la route à bord d’un camion de la poste volé.
En plus des nombreux morts, 22 personnes ont été blessées, dont un bébé de 17 mois qui a reçu des fragments de balle au visage.
M. Gerke a refusé de donner le nom du tireur, préférant ne pas lui donner ce genre de notoriété.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott (au centre), lors d’un point de presse avec des chefs de police locaux
Photo : Getty Images / Cengiz Yar

Le FBI compte dévoiler le nom du tireur plus tard dans la journée. Des agents ont indiqué à l’Associated Press qu’il s’agirait de Seth Ator, un homme de 36 ans.
Les agents fédéraux ont précisé que l’homme n’avait pas de lien avec des groupes terroristes.

Les forces de l’ordre locales et les agents de l’État ont poursuivi le suspect et l’ont arrêté avant qu’il ne puisse entrer dans un cinéma bondé dans lequel il aurait pu faire encore plus de morts.
Christopher Combs, agent spécial du FBI
Sur Twitter, le président américain Donald Trump a salué le travail des autorités tout en qualifiant le massacre d’une situation très dure et très triste.
En point de presse avec des journalistes, M. Trump a ajouté qu’il était prêt à travailler avec les démocrates et les républicains pour adopter une loi sur les armes à feu dès la reprise des travaux au Congrès.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

L’ouragan Dorian frappe les Bahamas de plein fouet

Un motocycliste meurt après avoir percuté le tracteur à gazon d’un terrain de golf de Cantley

Ouvert ou fermé pour la fête du Travail

Trump peut-il obliger les entreprises américaines à quitter la Chine?

Garderies non subventionnées en milieu familial : des nouvelles normes contestées

Fusillade au Texas : au moins cinq morts et une vingtaine de blessés

Les droits de douane majorés par Washington et Pékin entrent en vigueur

Trump peut-il obliger les entreprises américaines à quitter la Chine?

L’émissaire américain parle d’un accord imminent entre les États-Unis et les talibans

L’assassin de Robert F. Kennedy poignardé en prison

En route vers la Floride, Dorian devient un ouragan de catégorie 4

Durée :01:54

Allemagne : forte poussée de l’extrême droite

L’ouragan Dorian frappe les Bahamas de plein fouet

Échange de tirs entre Israël et le Hezbollah : Beyrouth demande l’intervention de la communauté internationale

Deuxième Guerre mondiale : le président allemand demande pardon aux Polonais

Hong Kong : les manifestants perturbent les accès à l’aéroport

Dorian change de trajectoire, la Floride pourrait échapper au pire

Durée :02:59

Go to Source