Jagmeet Singh « troublé » par la décision d’inviter Maxime Bernier aux débats des chefs | Élections Canada 2019

Radio-Canada | En ligne

Jagmeet Singh estime que les messages haineux n’ont pas leur place aux débats des chefs.
Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Partagez via Facebook(Fenêtre modale)
Facebook

Partagez via Twitter(Fenêtre modale)
Twitter

Partagez via LinkedIn(Fenêtre modale)
LinkedIn

Partagez via Courriel(Fenêtre modale)
Courriel

Activer l’option d’impression du navigateur
Imprimer

Commentaires

Marc-Antoine Ménard
23 h 16 | Mis à jour à 23 h 19

Dans une lettre envoyée au commissaire aux débats des chefs, le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, demande à David Johnston de « reconsidérer sa décision » d’inviter Maxime Bernier aux joutes oratoires du 7 et 10 octobre prochain.

M. Singh se dit « troublé » par la décision de la commission de permettre au chef du Parti populaire du Canada de participer aux débats. Il rappelle notamment que M. Bernier a été photographié en compagnie de membres d’un groupe anti-immigrants en Alberta, et qu’il s’est attaqué publiquement à la jeune militante environnementaliste Greta Thunberg.

Le fait qu’il partage un message haineux, qui peut enflammer les tensions, […] je ne pense pas qu’il doit avoir une plateforme pour le faire.
Jagmeet Singh, chef du NPD
En point de presse à Verner, en Ontario, mardi après-midi, M. Singh a rappelé qu’il avait dû faire face à une candidate du Parti populaire qui avait notamment critiqué de façon virulente l’enseignement sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre donné dans les écoles publiques de la Colombie-Britannique.
Je ne trouve pas que c’est quelque chose qui a aidé la démocratie, la société, a ajouté le chef du NPD. Je pense qu’il y a une liberté des idées, mais quand les idées créent un climat de haine, il faut les dénoncer.

Dans sa lettre au commissaire Johnston, Jagmeet Singh conteste aussi l’interprétation des critères de participation aux débats qui a mené à cette invitation à Maxime Bernier. Le PPC […] est particulièrement présent dans les médias et le paysage politique et, selon les sondages récents, il a une possibilité raisonnable de connaître du succès dans plus d’une circonscription, a affirmé David Johnston.
La plupart des analystes politiques renseignés croient qu’il est peu probable que son parti remporte des sièges dans ces élections, rétorque le chef du NPD.
[Les Canadiens] ne sont pas bien servis par un débat où l’on consacre du temps à défendre des valeurs qui sont déjà au cœur de leurs convictions, conclut Jagmeet Singh.

Trudeau compte s’en prendre à l’« intolérance » de Bernier
En matinée, Justin Trudeau a profité de sa conférence de presse à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, pour offrir ses premiers commentaires quant à la décision d’inviter Maxime Bernier aux débats des chefs.

Pour M. Bernier, j’ai certainement l’intention d’exprimer mon désaccord avec ses perspectives intolérantes, et j’espère que tous les autres chefs feront de même.
Justin Trudeau, chef du Parti libéral du Canada
Le chef du Parti libéral a défendu l’intégrité de cette nouvelle commission, accusée par les conservateurs d’avoir pipé les dés en faveur des libéraux.

On avait besoin d’une commission indépendante, parce que le gouvernement de M. Harper avait joué avec les règles choisies et avait choisi quels débats il voulait faire lors de la campagne électorale de 2015, a-t-il répliqué.
À Longueuil, le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a jugé que la pertinence de la présence de Maxime Bernier était « très incertaine ».
Même s’il dit se plier à la décision de la commission et qu’il maintient sa présence au débat, M. Blanchet estime que cela « sert le premier ministre » sortant, parce que le chef du Parti populaire va occuper un sixième du temps et il y a un bout de ce sixième de temps que ce n’est pas moi qui vais l’avoir.

Des partis qui n’ont jamais fait élire personne au Canada, il y en a un sacré paquet. Si on leur donne un siège à tout le monde, on n’a pas fini.
Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois
Avec des informations de La Presse canadienne et la collaboration de François Messier

Marc-Antoine Ménard

Jagmeet Singh « troublé » par la décision d’inviter Maxime Bernier aux débats des chefs

Énergie : il faut « s’assurer que les intérêts nationaux sont défendus », dit Scheer

Un piéton happé violemment par une automobile

Les États-Unis réclament en justice les recettes des mémoires d’Edward Snowden

Plusieurs virus causant le rhume bientôt K.O.?

Énergie : il faut « s’assurer que les intérêts nationaux sont défendus », dit Scheer

Une évaluation des promesses électorales qui dépend de la bonne foi des partis

Les conservateurs effacent deux messages erronés des réseaux sociaux

Laïcité et immigration : Québec présente ses demandes au fédéral

Sylvie Fréchette apprécie que les conservateurs laissent les candidats s’exprimer

Justin Trudeau compte améliorer l’aide aux jeunes familles

La façon de rembourser les trop-perçus d’Hydro-Québec passe mal

Financement politique : un 5 à 7 caquiste de « type réseautage d’affaires » rebaptisé

Le gouvernement Legault propose Frédérick Gaudreau pour diriger l’UPAC

Entrevue avec les chefs : Andrew Scheer

Durée :16:35

Greta Thunberg ne viendra pas à l’Assemblée nationale

Le panel politique du 17 septembre 2019

Durée :19:04

Go to Source