La Maison-Blanche refuse toute collaboration à l’enquête « contraire à la Constitution »

Radio-Canada | Nouvelles

Le président Donald Trump a condamné une chasse aux sorcières.
Photo : Getty Images / Alex Wong

Partagez via Facebook(Fenêtre modale)
Facebook

Partagez via Twitter(Fenêtre modale)
Twitter

Partagez via LinkedIn(Fenêtre modale)
LinkedIn

Partagez via Courriel(Fenêtre modale)
Courriel

Activer l’option d’impression du navigateur
Imprimer

Commentaires

Sophie-Hélène Lebeuf
21 h 54 | Mis à jour à 22 h 11

Dans une lettre de huit pages au ton vitriolique envoyée mardi aux dirigeants démocrates, la Maison-Blanche a indiqué qu’elle ne collaborerait pas à leur enquête sur l’affaire ukrainienne.

S’il restait les moindres doutes quant à une éventuelle coopération de l’administration Trump à l’enquête sur une éventuelle mise en accusation en vue d’une destitution menée par les démocrates, la lettre signée par le conseiller juridique de la Maison-Blanche, Pat Cipolonne, les dissipe sans équivoque.
Afin de remplir ses devoirs envers le peuple américain, la Constitution, le pouvoir exécutif et tous les occupants futurs du bureau de la présidence, le président Trump et son administration ne peuvent participer à votre enquête partisane et inconstitutionnelle dans ces circonstances, écrit-il, dénonçant une enquête violant la Constitution, la règle de droit et tous les précédents.
La Maison-Blanche plaide que les démocrates semblent considérer la procédure de destitution non seulement comme un moyen d’annuler les résultats démocratiques de la dernière élection, mais aussi comme une stratégie pour influencer les prochaines élections.

Vos efforts hautement partisans et anticonstitutionnels menacent de causer des dommages graves et durables à nos institutions démocratiques, à notre système d’élections libres et au peuple américain.
Extrait de la lettre de la Maison-Blanche
Plus tôt dans la journée, la Maison-Blanche avait empêché l’ambassadeur américain auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, de comparaître devant les comités de la Chambre des représentants chargés de l’enquête pour la destitution du président Donald Trump.

Sophie-Hélène Lebeuf

La Maison-Blanche refuse toute collaboration à l’enquête « contraire à la Constitution »

Un appel à des gestionnaires plus humains

Nouveau coup d’éclat pour le climat au centre-ville de Montréal

Un élève poignardé à mort à l’extérieur d’une école secondaire

Commissions scolaires : la FAE tombe à bras raccourcis sur le ministre Roberge

Affaire ukrainienne : l’administration Trump bloque le témoignage d’un diplomate

Enquête sur Trump : les démocrates somment le Pentagone de remettre des documents

Trump forcé de communiquer ses déclarations de revenus, avec sursis…

Un deuxième lanceur d’alerte disposé à témoigner à propos de Trump

Le département d’État a donné sa première réponse au Congrès, selon Mike Pompeo

Trump sous enquête : qui sont les acteurs de l’affaire ukrainienne?

Possible offensive turque en Syrie malgré les menaces de Trump

Le gouvernement irakien promet de répondre aux revendications des manifestants

Un homme s’empare d’un camion et percute plusieurs voitures en Allemagne

Équateur : des indigènes marchent sur Quito contre la hausse du carburant

L’ONU en déficit, menacée d’une fin de mois difficile

Belgique : Flamands et socialistes francophones chargés de former un gouvernement

Go to Source