Une cyberattaque à l’origine de la panne informatique chez Bonjour-santé

Radio-Canada | Techno – À la une

Le site web de Bonjour-santé est victime d’une panne informatique depuis plusieurs jours.
Photo : Radio-Canada

Partagez via Facebook(Fenêtre modale)
Facebook

Partagez via Twitter(Fenêtre modale)
Twitter

Partagez via LinkedIn(Fenêtre modale)
LinkedIn

Partagez via Courriel(Fenêtre modale)
Courriel

Activer l’option d’impression du navigateur
Imprimer

Commentaires

Stéphane Bordeleau
Publié à 19 h 35

Une cyberattaque paralyse plusieurs sites Internet, dont celui de Bonjour-santé, d’Opus à l’année de la Société de transport de Montréal ainsi que l’outil Immocontact de Centris.

L’attaque vise essentiellement les clients d’une plateforme développée par la firme de Boucherville Tootelo Innovation inc.
Chez Centris, qui fournit des solutions dans le domaine de l’immobilier, le service de messagerie rapide Immocontact était toujours hors service lors de notre appel, mardi après-midi.
Selon Catherine Massicotte, directrice marketing chez Centris, c’est une cyberattaque contre la plateforme de Tootelo Innovation qui est à l’origine de cette panne prolongée.

Aucun des autres outils informatiques offerts par Centris n’a été affecté par cette attaque, assure Mme Massicotte, qui ajoute qu’aucune donnée sensible ni information confidentielle n’ont été exposées ou volées chez Centris.
Le service n’a par ailleurs toujours pas repris sur le site Internet du service de prise de rendez-vous médicaux Bonjour-santé, en panne depuis dimanche.
Sur une page d’erreur qui apparaît lorsqu’on tente d’accéder au site, un message informe la clientèle que le service est toujours hors d’usage, mais que les services informatiques ont réussi à accéder aux serveurs et aux données et que le site sera rétabli par itération lorsque nous serons 100 % confiants de pouvoir vous offrir en toute sécurité l’entière gamme de services attendus.

Bonjour-santé assure par ailleurs qu’après diverses analyses, la cyberattaque n’aurait engendré aucun vol de données ni d’informations personnelles.
Le service de renouvellement de titres de transport Opus à l’année de la Société de transport de Montréal est également touché par la panne.
Le site de Fusium Solutions, qui fournit pour la STM le service Opus à l’année était lui aussi hors service lorsque nous avons tenté d’y accéder.
Chez Tootelo Innovations inc., concepteur de la plateforme qui supporte ces sites Internet, on ne nous a donné aucune explication sur la nature du problème qui affecte présentement ces sites Internet ni sur les délais de rétablissement du service.
Tootelo Innovation fournit des services Internet à plus de 1500 entreprises en Amérique du Nord dont Hydro-Québec, Québecor, Danone, Lassonde, Olymel et Aéroports de Montréal.

Stéphane Bordeleau

L’Assemblée nationale confirme Frédérick Gaudreau à la tête de l’UPAC

Affaire ukrainienne : l’administration Trump bloque le témoignage d’un diplomate

Commissions scolaires : la FAE tombe à bras raccourcis sur le ministre Roberge

Un appel à des gestionnaires plus humains

Homme armé arrêté dans la cour d’une école primaire de Trois-Rivières

WhatsApp piratable grâce à un simple GIF

Cyberattaques : les groupes étatiques, la menace la plus forte

Des pirates iraniens ont ciblé une personne candidate à la présidence américaine

La valeur de nos identités et de nos données chiffrée

Des hôpitaux victimes d’attaques par rançongiciel contraints de refuser des patients

Combien valent vos données personnelles sur le dark web?

Les femmes autochtones sont 11 fois plus à risque d’être interpellées par le SPVM 

Les propriétaires de taxis rejettent les bonifications proposées par Québec

Le français, une langue en évolution

Les réactions se multiplient

Durée :02:01

Les nouveaux mouvements sociaux expliqués par Françoise David

Route 112 : une solution critiquée

Durée :03:24

Go to Source