Le Manitoba déclare l’état d’urgence après la tempête de neige

Radio-Canada | Nouvelles

Le premier ministre manitobain, Brian Pallister, a déclaré l’état d’urgence samedi, à la suite de la tempête de neige ayant touché le sud de la province ces derniers jours.
Photo : Radio-Canada

Partagez via Facebook(Fenêtre modale)
Facebook

Partagez via Twitter(Fenêtre modale)
Twitter

Partagez via LinkedIn(Fenêtre modale)
LinkedIn

Partagez via Courriel(Fenêtre modale)
Courriel

Activer l’option d’impression du navigateur
Imprimer

Commentaires

Laïssa Pamou
2019-10-12 | Mis à jour aujourd’hui à 0 h 28

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, déclare l’état d’urgence au lendemain d’une tempête de neige prématurée et dévastatrice dans le sud de la province.

M. Pallister répond ainsi à la demande d’Hydro Manitoba, dont de nombreux clients sont toujours privés d’électricité.
Le premier ministre a annoncé sa décision dans une déclaration faite samedi après-midi à l’Assemblée législative.
« Hydro Manitoba a officiellement demandé au gouvernement de déclarer l’état d’urgence afin d’obtenir l’accès aux ressources matérielles et humaines dont elle a besoin pour rétablir le courant électrique le plus rapidement possible », soutient Brian Pallister.

Le centre de coordination des urgences de la province a augmenté son niveau d’alerte en raison « des inquiétudes plus élevées », explique le premier ministre.
Il ajoute que certains Manitobains pourraient encore être privés d’électricité pendant plusieurs jours.
Pannes d’électricité et risques d’inondation
Plus de 48 000 personnes au Manitoba, dont 8000 à Winnipeg, sont toujours sans électricité. L’accumulation de neige rend les déplacements difficiles dans plusieurs régions.

« Des pylônes ont été abattus et de poteaux se sont cassés », explique Brian Pallister.
« On a eu de la pluie verglaçante et de la neige très intenses, en plus de forts vents », note-t-il. De 50 mm à 70 mm de précipitations se sont ainsi abbattus sur des arbres encore pourvus de leurs feuilles et sur un sol déjà saturé d’eau, ajoute-t-il.
De 20 mm à 25 mm de précipitations sont encore attendus dans le sud de la province.
En plus de nombreux secteurs laissés sans courant électrique, le niveau de certains cours d’eau donne également des sueurs froides aux autorités.
La province surveilleme notamment la vallée de la rivière Rouge, la région d’Entre-les-lacs, celle de Whiteshell et l’ensemble du sud-est de la province.
La Ville de Winnipeg avait déjà activé ses mesures de prévention des inondations mercredi. Des opérations de pompage sont également en cours à Emerson, Morris, Dominion City et dans quelques autres municipalités.
Winnipeg tente aussi de se relever
De son côté, le maire de Winnipeg, Brian Bowman, soutient que les employés de la province et de la Ville travaillent de concert pour rétablir les services.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman (à gauche), réitère que la priorité demeure la sécurité des citoyens.
Photo : Radio-Canada / Laïssa Pamou

M. Bowman admet que la situation que vit la province est inédite.
La Winnipeg Transit, les services de pompiers, les services de police, le 311, Hydro Manitoba et de nombreux autres services travaillent d’arrache-pied depuis des heures, et pourtant beaucoup de choses restent encore à faire, dit M. Bowman.

Le maire réitère que la priorité demeure la sécurité des citoyens. Il demande aux uns et aux autres d’éviter de s’approcher des fils électriques qui jonchent certaines rues, d’éviter les déplacements non essentiels et d’être patients.
Je sais que ce n’est pas facile, dit-il, nous demandons aux Winnipegois de veiller avant toute chose sur leur sécurité et celle de leur proche. Autant que possible, prenez des nouvelles vos voisins, amis et familles.
Il déclare que la Ville mettra à jour les informations relatives aux travaux de nettoyage et de rétablissement de services sur son site internet et ses différentes plateformes sociales.
Dommages importants aux arbres

Des lignes électriques ont été endommagées par les chutes de branches et d’arbres, notamment dans le quartier Norwood Flats.
Photo : Radio-Canada / Anie Cloutier

La Ville dit également avoir reçu près de 2000 appels en lien avec des arbres et des branches tombés.
Elle indique qu’environ 50 équipes sont à pied d’œuvre pour les dégager.
La tempête a terrassé trop d’arbres dans notre ville, souligne M. Bowman. Nous aurons un plan de restauration après le nettoyage.
L’administration municipale ajoute que les autobus enregistrent actuellement des retards et que toutes ses installations de loisirs et ses bibliothèques demeurent fermées.
Fermetures d’autoroutes
Un certain nombre d’autoroutes du sud-ouest sont toujours fermées en raison des conditions météorologiques.
Des dizaines d’autoroutes et de routes traversant le sud du Manitoba, jusqu’à la frontière américaine, et l’ouest, jusqu’à la frontière de la Saskatchewan sont fermées à la circulation en raison des mauvaises conditions de conduite en hiver.
On ignore quand elles rouvriront. Certaines autoroutes sont fermées depuis plus de 24 heures.
Avec des informations d’Austin Grabish

Laïssa Pamou

Le Manitoba déclare l’état d’urgence après la tempête de neige

« Ils m’ont donné une chance et ils m’ont engagé »

Après les débats, une nouvelle donne

Un bébé happé mortellement à Saint-Samuel-de-Horton

Publicité partisane : CBC/Radio-Canada poursuit le Parti conservateur

L’art et la culture devraient être des enjeux électoraux, selon des artistes

Les Alouettes s’inclinent à Winnipeg

La neige perturbe le vote par anticipation

En pleine croissance, l’industrie touristique autochtone manque de moyens

L’ancien pilote des Oilers Ted Green n’est plus

Préservation des espèces: comment sensibiliser nos jeunes ?

Hagibis fait rage au Japon, le sport fait la pause

Tokyo se prépare à l’approche du typhon Hagibis

La chasse à l’original perturbée par un orage au Nouveau-Brunswick

La tempête Dorian s’éloigne des côtes canadiennes dans l’Atlantique

Dorian souffle sur la Basse-Côte-Nord et Terre-Neuve

Les dégâts de Dorian au Canada en quelques photos

Go to Source